Des news du Népal au 28/11/15 et de notre activité.

Chers(es) amis(es),

Framboise est au Népal depuis le 15 novembre, c’est pour elle le 9ème voyage dans ce si beau pays qui ne méritait décidément pas tous les malheurs que cette année 2015 lui a réservés…

La situation aujourd’hui:

L’ethnie Népalaise « Madhesi » du sud Népal se considérant mal représentée au nouveau du gouvernement ainsi qu’au sujet de la nouvelle répartition régionale a organisé une action de protestation en empêchant l’essentiel de la circulation des marchandises en provenance de  l’Inde (notamment le carburant: fuel, gaz, médicaments etc.).

Il semble que le gouvernement Indien se soit saisi de cette situation pour renforcer ce blocus à la frontière car l’Inde et son premier ministre Narendra Modi ( hyper nationaliste et pro-hindouiste) voient d’un mauvais œil la naissance de la nouvelle constitution laïque du Népal.

Aujourd’hui nous savons que les affrontements à la frontière Indo-Népalaise sont de + en + graves et fréquents. (4 Népalais blessés par balles il y a 2 jours)…

Voici ce que nous écrit Framboise:

 

En ce qui concerne la situation « politico-économique », le gouvernement reste sur ses positions, c’est-à-dire qu’il ne reconnaît aucun droit à certaines populations du sud du pays (partie limitrophe avec l’Inde) qu’il considère comme étant indiennes. Du coup, une grande partie de la population du sud fait elle aussi blocus (pour rappel, l’Inde ne laissait passer qu’au compte-goutte les camions de réapprovisionnement pour protester contre la nouvelle constitution mise en place au Népal le 20 septembre) pour tout ce qui est sensé rentrer dans le pays : gaz, pétrole, médicaments, denrées de première nécessité… Régulièrement, il y a des violences mortelles parmi la population et les policier, dès que quelques camions essaient de forcer le passage. Les camions sont alors saccagés. On a pu voir aux infos de la nourriture et des médicaments épars  qui étaient inutilisables. Le long des routes en direction du sud, sur des dizaines de kilomètre, les gens font la queue nuit et jour avec leurs bouteilles de gaz… Dans les restaurants, le choix est de plus en plus restreint… quand ils n’ont pas fermé. Les menus sont maintenant présentés sur une feuille recto-verso bien aérée, mais certains items ne sont déjà plus disponibles… Et dans les magasins, les rayonnages se vident aussi…
Dans ma famille d’acceuil, il y a trois soirs de çà, la maman est partie à pied avec sa  bouteille de gaz sur le dos à 25 minutes d’ici, parce qu’un bruit avait couru  que des camions de gaz avaient pu passer… Elle y a  passé la nuit et presque toute la journée pour rentrer bredouille en fin d’après-midi ! On cuisine donc au maximum à l’électricité, avec deux cocottes pour cuire le riz… et le récipient du mixeur en guise de bouilloire… selon le bon vouloir de la fée électricité… car en cette saison, on en est à 10 heures de coupure par jour.
 
Sinon, les travaux du stupa avancent… très lentement… en fonction des livraisons… Ce qui n’empêche nullement de célébrer la pleine lune : c’est le socle de la grande cloche qui est décoré de fleurs posées dans des verres d’eau, les tréteaux de lampes à beurre sont concentrés sur la place attenante et les chants religieux ont lieu sur le balcon du premier étage du monastère. Je ne suis pas restée assez longtemps pour voir s’il y aurait le monticule alimentaire d’offrandes.
 
Ce sera tout pour cette fois.
Bon courage pour affronter le froid.
Namasté.

Framboise

Notre activité

Depuis mercredi, nous sommes à Naturissima où comme chaque année, nous tenons le stand TPH qui vend principalement les produits de PAGODA.

Nous sommes aussi à Saint Egrève salle Robert Fiat pour la Fête du miel.

Ces deux salons se terminent dimanche soir, aussi vous avez encore le temps de venir nous y retrouver et d’y inviter vos amis !!!!

Amicalement

Jean Gilles

GetAttachment.aspx Framboise 2

 



Fes la Mourra, noun la guerra |
Etrépagny Autrement |
Association des Jeunes pour... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Enfants et Santé Pyrénées L...
| Lectorat français de l'...
| eolus