Voyage au Népal 2016

  En ce début octobre 2016, nous voilà repartis pour notre cher Népal! C’est notre 8ème visite mais c’est toujours avec beaucoup de joie que nous débarquons à l’aéroport Tribhuvan à Kathmandu.

Nous serons bientôt rejoins par huit de nos amis qui iront randonner dans le Langtang, puis par Framboise qui comme chaque année devient Népalaise pour quelques semaines.

Bien sûr l’accueil est particulièrement chargé en émotions: c’est la première fois que nous pouvons serrer dans nos bras Temba et Jyanghjul son épouse depuis l’horrible drame de 2015.

Nous avons décidé Maryse et moi de rester dans la vallée cette année. Nous avons tellement d’amis à visiter et tellement d’achats divers à faire pour l’asso que nous n’aurons pas le temps de nous ennuyer. Nous avons apporté des lunettes de vue et de soleil!IMG_1248 Distribué des vêtements et chaussures! Et… Fêté Dashain! Embrassé notre famille Tibétaine réfugiée!DSC_0099 Donné quelques roupies aux mendiants et au petit cireur de chaussures qui sont devenus des « pots »!IMG_1230IMG_1293 flâné dans le quartier de Baudha et fait maintes khora autour du stupa! IMG_1088 Salué nos amis et revu les commerçants que nous retrouvons toujours avec le même plaisir!… Sans oublier bien sûr de déguster une bonne « Gorkha » ou une « Evrest » en terrasse!… IMG_1096

Et puis, peut-être était-ce trop tôt pour nous de retourner sur les lieux, là-haut…

Dès notre arrivée, nous sommes surpris de constater que les traces du séisme sont relativement peu frappantes. A Kathmandu, les édifices qui ont été détruits étaient les plus fragiles, faits de briques chichement assemblées par de la terre avec très peu ou pas du tout de ciment…Bien sûr c’est les demeures les plus modestes qui ont le plus souffert et les plus pauvres de leurs habitants… Le long d’une grande avenue qui conduit de Kat à Boudhanath sont encore aujourd’hui installés quelque 1000 réfugiés sous des tentes et abris de fortune. Ils viennent des quartiers pauvres et des villages sinistrés. Le gouvernement? …Nous avons entendu quelqu’un qui disait très sérieusement qu’ils auraient de l’aide s’ils faisaient un projet!!!…

Les sites prestigieux n’ont pas échappé aux secousses, mais la plupart des édifices sont debout. Certains ont été étayés et le seront peut-être encore longtemps.DSC_0147 DSC_0148 D’autres sont intacts et les touristes sont plus que les bienvenus! En 2015, la fréquentation était réduite à néant à cause du séisme et du blocus infligé comme une double peine par l’Inde. DSC_0064 DSC_0058 DSC_0070Heureusement les choses se sont arrangées et les touristes sont de nouveaux au rendez-vous. Pas encore assez nombreux pour l’économie et les dizaines de petits boulots qu’ils génèrent nous disent les Népalais.IMG_1241

Nous retrouvons la « Ti-Sé guesthouse » de Baudha (prononcez: « baaoda ») avec un réel plaisir. Temba a reservé pour nous une chambre avec un petit balcon d’où nous pouvons voir le stupa, et très pratique pour nos petites lessives quotidiennes. Mais oui nous recevons internet par WiFi! Ceux de nos amis qui nous suivent sur face book le savent car ils ont pu liker nos photos et suivre notre périple en direct.

Les trekkeurs sont arrivés! Temba manage son agence avec autant d’efficacité qu’avant le drame de 2015  et surtout malgré toute sa peine…DSC_0142DSC_0140Accueil, réception à l’hôtel, présentation de l’équipe: Nima sera le guide désormais. Il a déjà à son actif plusieurs treks comme porteur et guide: Everest, Annapurna tour, Tamang Héritage, Langtang bien sûr dont il est originaire.

Nima l’héritier de la famille, a construit une nouvelle guest-house à Kyangin Gumpa. Le Comité de Management et de Reconstruction pour le Langtang (CLMR) a réparti les dons de toutes les associations, le Langtang revit c’est ce que nous espérions tant!

D’autres ont reconstruit un hébergement pour trekkeurs juste au dessus du village du Langtang d’origine: ce sont des guest-houses provisoires, mais pour combien de temps?…

TPH a participé à auteur de 65 000 € à cet effort:  nous pouvons témoigner ici des remerciements de toutes les familles concernées par nos actions: aujourd’hui 45 à 50 maisons ou guest-houses sont reconstruites: la moitié d’entre elles avec des normes « anti-sismiques » (bien qu’elles n’existent pas au Népal… c’est à dire avec + de Béton et + de féraillage et un peu de « savoir- faire »).

Kyangjin Gumpa devient désormais LE rendez-vous des locaux car les trekkeurs veulent un hébergement correct: jusqu’alors seuls quelques uns y vivaient durant la rude saison hivernale, il semble que nombre de familles aient décidé de subir les frimas pour accepter ce nouveau challenge: accueillir les touristes/trekkeurs en toute saison.

Nos amis randonneurs qui ont eu le bonheur de parcourir le Langtang en ce mois d’octobre 2016 nous ont rapporté de fabuleux témoignages et de belles photos: cela est l’objet d’un récit que vous trouverez plus loin dans les articles et dans le pages de ce blog.

En ce qui nous concerne Maryse et moi, nous sommes allés embrasser ceux qui nous sont chersDSC_0083 DSC_0097, nous avons flâné comme…pas souvent,… rêvé comme au Népal,… aimé comme toujours…Évoqué: les amis… Médité pas beaucoup,… mais juste assez pour nous poser sur cette Terre pleine de sourires et de beaux regards, de gens simples et gentils, tout simplement gentils, certains pauvres et d’autres riches, mais de quoi?…

 Allez au Népal! allez-y rencontrer des gens qui vous diront: « NAMASTE »  Et vous vous entendrez leur répondre: « Je salue la divinité qui est en toi: NAMASTE! »

 Jean Gilles



Trek vallée du Langtang/Lacs de Gosainkund 2016

   La vallée du Langtang et les Lacs sacrés de Gosainkuda

Octobre 2016

En Octobre 2014, avec un groupe de 12 amis nous avons fait le tour des Annapurnas ,  malgré la tempête de neige que nous avons subi au Col de Thorong La Pass (5416m). Comme l’ensemble du groupe je suis rentré enthousiasmé et émerveillé  par les paysages du ce pays et par cette population aussi généreuse qu’altruiste malgré tous les problème qu’ils rencontrent.

 

Pour cette année 2016, je suis retourné au Népal du 10 au 28 Octobre avec entre autre  comme objectif d’aller dans la vallée du Langtang fortement touchée par le tremblement de terre d’ Avril 2015. Avec un groupe de 8 personnes (Gérald, Marie Christine, Didier , Pascale, Marie Noelle, Joel, Serge et Roger ), avec comme guides Nima et Lapka (neveux de Temba) et comme porteur ( Sangay, Lapka, Saram, Yaigsang et Laupa)  nous sommes partis de Katmandou le 12 Octobre pour THYAPHU BESI ( 1460m ) départ du trek après 8 heure de 4×4 .

 

Le 13 Octobre SHYAPHRU BESI  ( 1460m ) è LAMA HOTEL ( 2420 m )

Départ ce matin à 7h30, beau temps pour cette première journée avec une montée progressive en longeant la rivière Langtang  Khola dans un univers forestier. La vallée est très étroite avec de nombreux passages de marches en pierre et une chaleur moite.P1050491

Déjeuner à Bambou, là nous constatons de nombreux glissements de terrain dus au tremblement de terre. Vers 15h00 arrivée à LAMA HOTEL, regroupement de guest house, pas d’électricité mais nous sommes bien installés.Les trekkeurs de TPH Langtang 0ctobre 2016 1             DSCN3632fichier mov

Dénivelé positif 1260 m

Le 14 Octobre LAMA HOTEL (2460m )  è LANGTANG VILLAGE ( 3860m )  

Nous suivons le lit de la rivière glaciaire sur un sentier agréable, encore un peu de foret et nous commençons à apercevoir le Lantang Lirung  ( 7227 m ) et ses neiges éternelles. La vallée s’élargit et nous commençons à ressentir une forte émotion à mesure que nous approchons de LANGTANG VILLAGE. Les premiers prémices de l’avalanche qui a rasé le village sont tous ces arbres couchés suite au souffle ravageur. Puis les premières maisons dont celle de Gurmey ( frère de Temba ) balayée par le souffle alors que nous sommes encore loin du village.DSC_2456

A l’approche du village, nous sommes face à une masse de rochers et de pierres sur toute la largeur de la vallée, des drapeaux de prières sont plantés à l’emplacement des personnes disparues, et nous traversons l’avalanche dans le silence et le recueillement. Une fois installés à la guest house, Nima nous fait visiter le village en reconstruction et nous nous recueillons devant le mémorial (173 morts du Langtang et une cinquantaine de trekkeurs dont 7 français.      langtang Village

Dénivelé positif 1100 m

Le 15 Octobre LANTANG VILLAGE ( 3860 m ) è KIANJIN GUMPA ( 3870 m )

Départ vers 7h00, belle journée de trek à travers les pâturages de haute altitude, de nombreux murs de prières et les premiers troupeaux de yacks nous annoncent le dernier village de la vallée du Lantang,  Kianjing Gumpa à 3870 m d’altitude.

Une passerelle himalayenne récente nous permet d’atteindre le village vers 11h00, avec une vue éblouissante sur les  sommets environnants limitrophes du Tibet, et ses maisons très colorés dont celle de Nima qui se trouve à l’entrée du village.

Nous sommes accueillis par l’oncle de Nima P1050358et nous inaugurons  cette belle  guest house colorée ( vert clair ) qui comporte 12 chambres très bien aménagées, des douches avec l’eau chaude fournie par un chauffe eau solaire.Guest house Nima 9

Pour l’instant l’électricité est fournie par des batteries solaires et au printemps 2017, une centrale hydraulique sera aménagée par une ONG Anglaise.

Après un bon repas, Marie Christine, Pascale et Serge se reposent et visitent le village, pour les autres Nima nous propose de monter sur un belvédère dominant le village à 4350m ou flottent au vent des drapeaux de prières Tibétain et vue magnifique sur les glaciers environnant.Kianjing Gumba vue d'en haut

En fin d’après midi visite du monastère du 15 em siècle très endommagé et de la fromagerie (dégustation de fromage de femelle du Yack ), et le soir au repas autour du poêle car il fait froid Nima nous propose sa tartiflette au fromage de nack .

Dénivelé positif : le matin 480m ; l’après midi  550 m

 

Le 16 Octobre KIANJIM GUMPA ( 3870 m)  journée d’acclimatationKianjing Gumba

Marie Christine, Pascale et Serge font la rando qui nous avons fait la veille. Pour nous lever à 5h00 et départ à 5h45 en direction du Tsergo Ri ( 4984m ). Il fait beau et froid avec un panorama éblouissant sur le Lantang Lirung et toute la chaine du Yabra Himal. Nous nous arrêtons à 4700 m altitude record pour Didier.

Retour au village vers 11h00, nous en profitons pour rendre visite à Sangay son épouse et ces deux fils, ils nous accueillent chaleureusement dans leur guest house de quatre chambres. L’après midi promenade dans le village et ses alentours.guest house de Sangay

Dénivelé positif  750 m

 

Le 17 Octobre KIANJING GUMPA ( 3870m )  è LAMA HOTEL ( 2440m )

Retour sur nos pas pour rejoindre LAMA HOTEL, en passant devant la maison de GURMEY  je reste un moment pour me recueillir.

Dénivelé négatif  1500 m

Le 18 Octobre LAMA HOTEL ( 2440 m )  è THULO SHYAPRU ( 2250 m )

On continu la descente jusqu’à BAMBOU ( 1740 m ) puis nous changeons de vallée pour remonter sur THULO SYAPRU avec un paysage forestier dans un premier temps puis des terrasses cultivées avec de nombreuses habitations dispersées.

THULO SHYUPRU est un petit village qui a souffert du tremblement de terre (maisons, école et monastère), mais nous sommes très bien installés.

Dénivelé négatif   950m

Dénivelé positif   720m

Le 19 Octobre THULO SYAPRU ( 2250 m )  è CHYOLONPATI ( 3650 m )  

Départ à 7h30, le trekking s’élève dans un premier temps en douceur à travers des forets de chênes, le temps est couvert avec un  peu de brouillard  voir pluvieux.

Vers midi nous nous arrêtons pour un bon repas, nous sommes contents  d’être à l’abri car une belle averse se produit.

L’après midi, le sentier s’élève rapidement avec une forte pente avant d’atteindre CHYOLOLNGPATI à 3650 m qui est un charmant village. Le groupe marchant bien nous sommes surpris d’être arrivé, car nous pensions qu’ils nous restaient encore du dénivelé à faire.

Installation dans la guest house, il fait froid autant dehors que dans les chambres.

Du village nous avons une très belle vue panoramique sur les sommets qui nous entourent.

Dénivelé positif   1360 m

Le 20 Octobre  CHYOLONGPATI ( 3650 m )  è Lacs sacrés de GOSAINKUND (4380 m)

Après un nuit bien froide et un peu agitée ( trekkeurs un peu bruyant ) mais au chaud dans le duvet et sous la couverture, nous partons vers 7h30 sous un temps couvert, froid et avec du brouillard.

Nous arrivons aux lacs vers 11h00, et pendant un moment le brouillard se lève nous permettant de voir les deux premiers lacs ( il y en a 17 ). Ces lacs sont sacrés pour les Hindous adorateurs de Shiva mais aussi pour les Tibétains. Plusieurs de nos porteurs ont priés tout au long de la montée.

En redescendant, le brouillard s’étant levé, nous avons pu admirer la vallée et ses sommets.

Dénivelé positif   1000 m

Dénivelé  négatif  1000m

Le 21 Octobre CHYONGPATI  ( 3650 m ) è  DUNCHE (1970 m)

Ce matin, le ciel est très clair, il a gelé et le panorama est magnifique.

Nous partons vers 7h30 pour une longue descente, assez rapidement nous retrouvons le massif forestier, la température remonte rapidement, nous traversons de nouveau des petits villages pittoresques, très colorés et pas atteints par le tremblement de terre.

L’arrivée à DUNCHE nous surprend car c’est le retour à la civilisation ( bruit, klaxon des camions et motos et présence humaine plus importante ), ainsi qu’ électricité et WIFI, pendant tout le trek nous nous en étions bien passé.

Dénivelé négatif  1650 m

Dénivelé positif  150 m

Le 22 Octobre  DUNCHE   è KATMANDOU

Ce fut une journée mémorable, car le retour en 4×4 fut très long avec plus de 80% de piste car un des chauffeurs à voulu prendre une route en construction qui s’est avérée  très chaotique. L’aspect positif et que nous avons pu observer des paysages particuliers et une vie rurale à l’état authentique

A partir du 23 Octobre, le groupe s’est scindé, avec le retour en France de Marie Noelle et de Joel, Serge et Roger avec 2 amis sont restés au Népal pour effectuer  le  trek du Tour du Manaslu, quant à nous (Gérald, Marie Christine, Didier et Pascale), nous sommes restés jusqu’au 28 Octobre pour visiter les alentours de KATMANDOU.

Merci à TEMBA, à son épouse qui nous ont  accueillis chaleureusement  au Népal et chez eux pour un repas excellent  typiquement Tibétain.

Merci à Nima et Lapka ainsi qu’à Sangay, Lapka, Saram, Yaigsang et Laupa.

Une pensée aussi pour GURMEY

Merci à Jean Gilles et Maryse et TPH pour ce beau voyage.

Gerald Gabert

 



Fes la Mourra, noun la guerra |
Etrépagny Autrement |
Association des Jeunes pour... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Enfants et Santé Pyrénées L...
| Lectorat français de l'...
| eolus