L’école: une priorité pour TPH.

En cette rentrée scolaire, toute notre attention est tournée vers nos enfants ou petits enfants, nous souhaitons qu’ils parcourent avec succès les chemins qui les mèneront vers la plus grande réussite.

Évidement dans chaque pays du Monde, il en est de même. Les parents mettent tous leurs espoirs dans la scolarité de leurs petits. Et pourtant cela n’est pas à la portée de chaque enfant de la même façon…

A TPH nous le savons bien, nous qui parcourons régulièrement les sentiers Népalais. C’est pour cette raison que nous avons décidé lors de notre dernière A.G. de soutenir une école ou tout autre projet concernant l’éducation. C’était en janvier dernier et quelques semaines plus tard, nous étions une quarantaine d’adhérents à débarquer au pays de Vishnou et de Shiva.

Il fut alors aisé d’aller rendre visite aux dirigeants d’une petite école qui nous avait été signalée par une amie comme étant en grande difficulté financière. Située au cœur des montagnes        dans le district de Rasuwa , la petite bourgade de Syabru Bensi est le point départ des trekkeurs pour le Langtang et la région Tamang. C’est là que se trouve la petite école: « Gosainkuda English Boarding School ». Près de 200 enfants entre 3 et 12 ans la fréquentent, encadrés par une douzaine d’enseignants. On y apprend les sciences, les maths, les langues: Népalais, Anglais et Tibétains etc. 55 enfants sont en internat, une centaine mangent à la cantine du midi. L’école a cette particularité d’accueillir des tous petits, dès la garderie, ce qui est très apprécié des familles dans le village.

Jusqu’à ce jour, le bâtiment abritant l’école est en location. Le propriétaire qui avait déjà bien augmenté le loyer, veut maintenant récupérer son bien.

Il faut donc anticiper un projet que Raju et Samten les deux responsables de l’établissement nourrissaient depuis quelques temps: construire un bâtiment neuf.

Déjà en possession du terrain, ils vont devoir emprunter à la banque une bonne partie des 40 000 € nécessaires à la construction.

Nous avons donc décidé lors du dernier CA de leur apporter notre soutien. Cette année nous avons envoyé une aide pour payer le loyer trop cher, et pour acheter une machine à laver le linge qui faisait cruellement défaut pour les uniformes des  internes. Nous leur avons également accordé un prêt qui leur permettra de démarrer au plus tôt les travaux: après la mousson. Ce soutien s’inscrira dans la durée car nous avons prévu que les bénéfices des prochaines manifestations, telle que le vide-grenier de Saint Egrève, seront intégralement consacrés aux travaux de l’école. Dans le même temps, nous avons contacté les membres d’une association amie de TPH qui propose des chantiers solidaires. Nous allons étudier ensemble la faisabilité d’une future intervention de leur part pour l’installation de l’électricité de la nouvelle école.

Image de prévisualisation YouTube

IMG_3638IMG_3639 IMG_3641 IMG_367235404615_2023431897677669_1673003930612662272_n

30772396_1958218224199037_1654852956_o 32087290_1978200672200792_2070851132107784192_n IMG_2979 IMG_2989

 

Durant notre séjour au Népal, nous avons également été sollicités par notre ami  Rabi, vice président de l’association « Bodhi Aadharshila Nepal » qui vient en aide pour leur scolarité aux enfants orphelins suite au terrible séisme d’avril 2015.

Ces enfants sont issus de familles très pauvres, vivant dans de petits villages près de Bakthapur. Ayant perdu un ou parfois leurs deux parents, ces pauvres petits sont à la charge soit de grands parents, soit d’oncles ou tantes qui n’ont souvent pas les moyens de s’en occuper convenablement.

Rabi nous a demandé de sponsoriser la scolarité de ces jeunes enfants à hauteur de 10 € par mois. Cette somme, qui sera distribuée chaque 2 mois par le directeur des écoles concernées, servira à acheter les fournitures scolaires et la tenue vestimentaire réglementaire dans toutes les écoles népalaises.

L’association TPH prendra en charge 8 enfants dès cette année. 4 autres directement par des adhérents sensibles à cette cause. Il y a d’autres enfants qui sont encore en attente de ce sponsoring*. TPH n’a pas vocation à gérer des parrainages, aussi, notre action auprès des adhérents qui le souhaitent se bornera à regrouper les sommes afin d’effectuer un virement collectif pour diminuer les frais bancaires.

IMG_3335 IMG_3336 IMG_3337 IMG_3338 IMG_5166

 * Si intéressé, nous contacter.



2 commentaires

  1. Le Mouellic Jean yves 8 septembre

    Bonjour Maryse et Jean Gilles
    Nous voici de retour pour q.q. jours.
    Espérons que vous avez passé une bonne période estivale.
    Nous étions en Indonésie et à Lombok en particulier avec un retour 2 jours avant ce tremblement de terre qui là aussi à laissé de nombreuses familles dans le malheur. Un Indonésien de Lombok se trouve sans habitation et sans parler des 500 décès. Nous avons donc participé financièrement à une aide humanitaire créée par 2 jeunes vacanciers presents à ce moment.
    Tout ça pour vous dire que nous aimerions bien aussi parainer un enfant de l’ecole Gosainkuda opération animé par TPH et Rabi
    Pouvez vous nous donner les coordonnées du compte à créditer.
    Nous vous souhaitons un bon WE et au plaisir
    Jy. /sy

  2. Le Mouellic Jean yves 8 septembre

    (Lire un Indonésien sur 4) dans message précédent.

Laisser un commentaire

Fes la Mourra, noun la guerra |
Etrépagny Autrement |
Association des Jeunes pour... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Enfants et Santé Pyrénées L...
| Lectorat français de l'...
| eolus