2023 Trek au LANGTANG

 

6 octobre. Nous sommes au Népal depuis une douzaine de jours. Notre petit groupe a déjà en commun une belle randonnée à travers la vallée de Khatmandu qui durant six jours nous a conduit jusqu’aux écoles où l’association parraine des enfants. En passant par le très beau site de SAILUNG à quelques 3000m, ce fût l’occasion de nous mettre en jambes car certaines étapes se sont avérées assez « sérieuses » avec des dénivelés et des durées qui n’ont rien a envier aux randos que nous pratiquons régulièrement en France. Ce matin donc nous quittons la « TISE-GUESTHOUSE » qui est devenu notre camps de base à BAUDHA. Nous y sommes tellement bien reçus! Super nouvelle: TEMBA lui-même va nous accompagner pour rejoindre « ses » montagnes, avec lui NIMA et SONU que nous connaissons depuis de longues années et que MARYSE et moi avons eu grand plaisir à retrouver. Avec eux, SONAM le frère de LAKPA qui lui est en charge du dispensaire du LANGTANG.

Nous sommes neufs: JOCELYNE; MARIE-MADELEINE; MARTINE; MARYSE; MIREILLE; SYLVIANE; ALAIN; PIERRE et moi-même JEAN GILLES. Nous embarquons dans les deux jeeps qui doivent nous conduire jusqu’à SHERPAGAUN d’où nous partirons à pieds vers la première étape de trek: GHODATABELA. La route est longue, mais les véhicules sont confortables comparés à ceux que nous avions empruntés par le passé. Une première étape pour un bon dal-bath dans un « resto-route » très local et quelques heures plus tard nous atteignons SYABRUBESI où nous rendons visite à l’école GEBS que TPH a soutenu encore assez récemment. Après un accueil très chaleureux de la part des élèves, de RAJU le directeur et de sa compagne SAMTEN, nous reprenons une piste escarpée en direction de notre étape nocturne.

JVPQ8972LPIP4875ELNA0342BOJP2833 IMG_9448IMG_E9449

Malheureusement, il a beaucoup plu les jours précédents et nous nous « cassons le nez » sur un passage très boueux que les voitures ne peuvent franchir. Autre problème et non des moindres: MARIE-MADELEINE montre des signes de fatigue dus à ce qui ressemble à un début de bronchite. Elle souhaite cependant continuer le chemin. TEMBA prend alors les choses en main et comme à l’accoutumée se montre d’une efficacité remarquable pour nous dénicher des porteurs et un logement pour la nuit… Et trouver un petit cheval que montera MARIE-MADELEINE pour la journée de demain. KYANGJIM est un petit village à quelques encablures de SHERPAGAUN.  Notre trek commence donc ici et il fait déjà nuit quand nous nous installons dans une sympathique guesthouse.

GHGY5324DQCI7334OOAV8803

Au matin, nous avons donc repris le chemin et nous atteignons rapidement SHERPAGAUN. Premier tea-time et 1er coca-cola pour MARYSE qui va découvrir que ce breuvage jusque là inconnu d’elle lui donne une énergie qu’elle ne soupçonnait pas!.. Ce chemin passe par les crêtes, nous dominons donc la LANGTANG KHOLA qui gronde et insuffle son énergie aux villages en contre-bas et bientôt l’électricité si nécessaire aux autochtones. La montée est régulière, le petit cheval qui supporte notre amie MARIE-MADELEINE nous devance, conduit par la jeune femme qui a accepté de nous suivre. Bientôt, nous avons le plaisir de découvrir les magnifiques sommets des géants de l’HIMALAYA qui nous offrent un spectacle grandiose. Nous reconnaissons maintenant le chemin car nous avons atteint RIVERSIDE. A près de 2800 m. L’énorme torrent déboule avec une force de Titan vers la vallée, ses embruns nous offrent leur fraîcheur et sa beauté nous ravit.

IMG_8999 IMG_9001IMG_9089IMG_9452WhatsApp Image 2023-10-08 à 08.51.19_5faec944 WhatsApp Image 2023-10-08 à 09.05.25_cbc7b8e9WhatsApp Image 2023-10-08 à 08.53.11_6cb91de5IMG_9462

Nous arrivons pour le lunch à LAMA HOTEL. L’après-midi s’annonce pluvieux, et nous cheminons en direction de notre future étape sans perdre de temps. Peu avant GHODATABELA nous devons sortir les capes de pluie. Fort heureusement NIMA peut offrir son coin de parapluie à MARYSE dont la cape est restée dans le sac du porteur. Nous sommes heureux de nous retrouver autour d’un poêle bien chaud et d’un bon repas.

WhatsApp Image 2023-10-08 à 08.53.14_7bb6f3d3 thumbnail

Après une nuit de repos, nous entamons la dernière montée vers le nouveau village du LANGTANG que nous apercevons au loin. Le beau temps est à nouveau au rendez-vous et les couleurs un peu (trop) criardes des nouveaux bâtiments se détachent dans le paysage dominé par la blancheur des glaciers. Lors d’une halte, nous découvrons avec plaisir une boisson délicieuse: nommée ici « SEABUCKTHRON » il s’avère que c’est du jus d’argousier. Servi frais ou chaud, ce breuvage est savoureux et riche en anti-oxydants! Les yaks ne prêtent aucune attention à notre passage mais nous-même ne pouvons nous empêcher d’admirer leur allure puissante et leur pelage généreux.  Nous arrivons enfin à la SUNRISE GUESTHOUSE où nous attends JHYANGJU la femme de TEMBA. Bien sûr l’émotion est au rendez-vous comme à chaques retrouvailles. Dès la première soirée nos amis langtanpas nous font partager leur chansons et même quelques pas de danse. Ambiance!

IMG_9481 IMG_9483 IMG_9119LZYX2807IMG_9164 IMG_9166

C’est une journée d’acclimatation, nous sommes maintenant à 3450m, aussi nous resterons dans le village et aux alentours. L’occasion de rendre visite à quelques amis que nous n’avons pas vus depuis longtemps. Nous nous rendons à MUNDU qui est situé juste au dessus. C’est là que LAKPA est responsable du dispensaire. En entamant il y a quelques années ses études d’infirmier, il avait déjà ce désir de se rendre utile ici en exerçant dans ce dispensaire qui alors n’en était qu’à l’état de projet. Il est heureux aujourd’hui de nous faire visiter son lieu de travail. A MUNDU subsistent également quelques très anciennes maison traditionnelles du LANGTANG. C’est là qu’habitait la maman de LAKPA avant le tremblement de terre de 2015 qui a détruit l’ancien village du LANGATANG. Aujourd’hui une vielle tante de TEMBA vit encore dans une de ces vielles bâtisses qui gardent un charme incomparable. Construites de pierres sèches et coiffées initialement de planche de bois tenues par des pierres en guise de toit, elles constituent un témoignage d’un patrimoine précieux pour les villageois. Pour notre groupe, ces premières heures dans cette magnifique montagne sont pour d’aucuns une découverte éblouissante, pour d’autres une grande joie de retrouver ces paysages mais surtout les amis et connaissances.

IMG_9181 IMG_9170 VCCH0886 WLMM3286IMG_9168PUIO9552

 Le lendemain, nous reprenons le sentier qui monte en direction de KYANGJIN GONPA. Le chemin est superbe, au départ ce sont les « murs de MANI » qui nous guident. Nous les contournons par la gauche comme il se doit. Certaines des pierres qui les composent ont été gravées il y très longtemps .Les représentations de BOUDDHA, MANJUSRI, PADMASANBAVA jouxtent des « roues du DHARMA » et un nombre incalculable du fameux mantra « OM MANI PADME HUM ». Plus loin, ce sont chortens et moulins à prière (actionné par le ruisseau) qui bordent notre route. En levant les yeux, les hauts sommets nous offrent un spectacle extraordinaire. Au font de la vallée le GANCHENPO domine l’ensemble avec ses flans qui ressemblent aux plis d’une immense jupe blanche.

AVMV0848 IMG_9174 IMG_9298 IMG_9307IMG_9548 IMG_9549

Nous allons passer la nuit chez NIMA dans la petite guesthouse où nous retrouverons sa femme  CHOPEMA. Ils sont installés là avec leur adorable petite fille SANGAY CHODEN et accueillent les touristes avec une gentillesse et un savoir-faire incomparable. Bien sûr, les petits cadeaux pour cette petite poupée de trois ans sortent des sacs aussitôt notre arrivée. NIMA est également guide et francophone puisqu’il a bénéficié par le passé du soutien de TPH pour aller  étudier notre langue à l’alliance Française de Khatmandu.

4thumbnailIMG_E9340 IMG_E9342

Nous nous séparons le lendemain: Jocelyne, Martine et Mireille iront avec Temba au KYANGJIN RI à 4300m accrocher quelques LUNGTHAS (drapeaux de prières en Tibétains); Alain  accompagné par SERAPH se lancera à l’assaut du TSERGO RI à quelques 5000m. Maryse et moi avons décidé de redescendre à LANGTANG VILLAGE pour passer un peu de temps avec nos amis sur place. C’est l’occasion de partager un excellent repas de momos frits chez DORJE dans la petite « GLACIER GUESTHOUSE » qu’il tient avec sa charmante épouse. Eux aussi sont les parents d’une très jolie petite fille. Comme la famille de NIMA, ils font partie des quelques jeunes (20/30 ans) qui ont choisi de vivre au LANGTANG toute l’année. Ils ne sont pas très nombreux: cinq familles qui vont perpétuer les traditions. Ce sont eux qui feront vivre le LANGTANG pour longtemps encore.

IMG_9583WhatsApp Image 2023-10-12 à 02.08.19_15ca0014 WhatsApp Image 2023-10-12 à 02.28.02_49bb32e6392816457_7089490134415654_7982433589366336154_n 392784696_7089491251082209_2588345330963257345_nIMG_9156 IMG_E9229BSUS6606

Le soir venu tout le monde est réuni à la SUNRISE GUESTHOUSE. MARIE-MADELEINE y est restée se reposer sous la bonne garde de JHYANGJU et de SONAM pendant notre escapade de la veille. Son état est stationnaire, elle souffre du mal des montagnes et son évacuation par hélicoptère est organisée par TEMBA. Après le repas la bonne humeur règne malgré tout. SONU entreprend de nous interpréter quelques chansons traditionnelles accompagné de son TAMLING et par sa sœur JHYANGJU. L’instrument passe de mains en mains et nous passons une excellente soirée.

IMG_9259 IMG_9261 IMG_9264IMG_9598

 Au matin, le temps est venu des adieux. Réunis dans la cour nos embrassades sont chargées en émotions. Un dernier regard pour ces paysages merveilleux quelques derniers mots pour ceux que l’ont quitte et nous reprenons le chemin de la descente. Notre prochaine étape sera LAMA HOTEL où il n’y a rien d’inoubliable tant l’inconfort de la guesthouse nous déçoit. Après cette dernière nuit, trois d’entre nous: Jocelyne, Alain et Pierre nous quitteront pour prolonger leur trek en direction des lacs de GOSAINKUDA avec comme guide Seraph et un porteur.le reste du groupe rejoint bientôt BAMBU pour le déjeuner, nous arrivons à SYABRUBESI dans l’après-midi. Nous découvrons qu’une grosse installation hydro-électrique est en construction à environ une heure de marche de l’arrivée. Une route a été construite, et une navette fait le trajet jusqu’au village. Nous l’empruntons car la route à pied a peu d’intérêt. Ceci justifie d’ailleurs bien de passer par le chemin des crêtes que nous avons pris à l’aller.

IMG_9603WZQK8716IGZQ4484IMG_9448

CHENGA DAWA; TEMBA; PURPHU; SERPHA; GYURMEY

CHENGA DAWA; TEMBA; PURPHU; SERPHA; GYURMEY

 

 Un grand MERCI et TASHI DELEK à nos guides, accompagnateurs, et porteurs! TEMBA, SONU, NIMA,SONAM, SERPHA, PURPHU, GYURME, CHENGA DAWA, 

 

 

 

 

 



5 commentaires

  1. Maryse 20 novembre

    Super voyage au Népal et super trek
    Qu une envie : retourner au Népal !!

    Répondre

  2. Bernard 21 novembre

    Bravo pour votre trek, un peu dépité de n’avoir pas pu vous suivre
    A bientôt
    Bernard

    Répondre

  3. Danielle 21 novembre

    Quel plaisir de partager votre voyage et de revoir en photo des visages connus.
    L’accueil a été très chaleureux et ces moments de grande amitié font une peu oublier les traumatismes passés.
    Chouette ces jeunes qui décident de rester au village.
    Merci pour ce partage

    Répondre

  4. Durand 25 novembre

    Merci Jean-Gilles pour ce beau récit qui résume notre trek au Langtang. De l’émotion, de la nostalgie à te lire et à revoir les personnes, Tibétains pour la plupart qui nous ont si bien accueillis et accompagnés tout au long de cette belle aventure !
    Et surtout une furieuse envie d’y retourner !

    Répondre

  5. Maryse Saxod 18 janvier

    Merci pour ce compte rendu. Même si je n’y suis jamais allée, le récit et les photos sont si vivants que c’est très émouvant et il me semble connaître les lieux et les personnes…

    Répondre

Répondre à Maryse Annuler la réponse.

Fes la Mourra, noun la guerra |
Etrépagny Autrement |
Association des Jeunes pour... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Enfants et Santé Pyrénées L...
| Lectorat français de l'...
| eolus